Un vent de contestation frappe les projets éoliens du bassin lédonien

Dans le bas­sin lédo­nien, les pro­jets éoliens ne cessent de se mul­ti­plier. Certains abou­tissent, comme c’est le cas pour Chamole qui a inau­gu­ré ses pre­mières éoliennes en 2018.D’autres peinent à décol­ler. En cause ? Un vent de contes­ta­tion mené par ceux, inquiets de voir le pay­sage du pre­mier pla­teau se déna­tu­rer peu à peu.« Notre pay­sage on y tient, on ne veut pas d’une zone indus­trielle », mar­tèle Gwenaëlle Jacquot, membre de l’association de pré­ser­va­tion du pre­mier pla­teau et domi­ci­liée à La Marre.Dans cette com­mune de 230 habi­tants, un pro­jet d’envergure se des­sine : des éoliennes de 193 m à hau­teur de pale devraient bra­ver les airs d’ici 2025.Seulement voi­là, ces habi­tants déplorent le manque, voire l’absence d’informations au moment de la signa­ture.> Plus d’informations dans nos édi­tions du lun­di 14 jan­vier 2019

Article ori­gi­nal

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *