« Pourquoi on nous fait payer le prix de la transition énergétique ? », la colère d’une habitante face aux éoliennes.

Le vent de la contes­ta­tion s’intensifie à mesure que les pro­jets d’installation se déploient. Après la tri­bune de Stéphane Bern publiée dans le Figaro en mai der­nier, de plus en plus de Français conteste leur ins­tal­la­tion. Sophie Plassart fait par­tie de ceux qui s’estiment lésés. Si en jan­vier, cette habi­tante de la Sarthe a appris avec sou­la­ge­ment la déci­sion du Conseil d’État d’annuler un pro­jet d’installation de cinq éoliennes à 3 kilo­mètres de chez elle, dans la com­mune d’Auvers-Sous-Montfaucon, elle ne déco­lère pas : « Je n’aurais vu plus que ça dans le pay­sage », justifie-​t-​elle. À la pol­lu­tion de l’air, elle oppose la « pol­lu­tion visuelle », voire la « pol­lu­tion sonore » géné­rée par les…

Article ori­gi­nal

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *