L’impact des éoliennes sur les chauves-​souris

Alors que l’impact des éoliennes sur les popu­la­tions d’oiseaux fait débat depuis de nom­breuses années, la mor­ta­li­té directe dont sont vic­times les chauves-​souris n’a été révé­lée que récem­ment. 

Or les chauves-​souris sont les mam­mi­fères les plus sen­sibles à l’installation d’un parc éolien, aus­si bien les espèces qui chassent en vol dans les espaces déga­gés que lors des migra­tions. La mor­ta­li­té est impu­table à deux fac­teurs. D’abord, les chauves-​souris peuvent entrer en col­li­sion directe avec les pales. Ensuite, le mou­ve­ment de ces der­nières entraine une varia­tion de pres­sion mas­sive autour du corps de ces ani­maux, pro­vo­quant des hémor­ra­gies internes fatales (un phé­no­mène que l’on appelle « baro­trau­ma­tisme »). 

On pense de plus en plus que les chauves-​souris seraient atti­rées par les éoliennes (soit parce qu’elles les confon­draient avec des arbres, ou du fait de la pré­sence d’insectes à proxi­mi­té, entre autres). Enfin, la construc­tion d’un parc éolien est une source impor­tante de per­tur­ba­tions pour les chauves-​souris, l’aménagement de ces infra­struc­tures néces­si­tant de défri­cher, de bâtir des routes, d’acheminer des câbles élec­triques, etc. Cette phase de tra­vaux n’est pas sans effet sur les gîtes de repos et de repro­duc­tion des chauves-​souris ain­si que sur leurs dépla­ce­ments et leurs acti­vi­tés de chasse. 

Abdel Aouacheria

Voir : https://eolien-biodiversite.com/impacts-connus/article/eoliennes-et-chauves-souris
https://www.sfepm.org/eoliennescs.htm

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *