le préfet suspend tous travaux

En octobre der­nier, un vaste chan­tier d’abattage d’arbres sur le site du Ban-​Saint-​Jean à Denting, près de Boulay, a pro­vo­qué un mou­ve­ment de contes­ta­tion au sein d’associations et d’anonymes. Pour eux, ce défri­che­ment est l’amorce d’une implan­ta­tion d’éoliennes et de pan­neaux pho­to­vol­taïques sur ce site de près de 100 ha. Un pro­jet incon­ce­vable à leurs yeux car cet endroit revêt un carac­tère his­to­rique et sacré. En effet, entre 1941 et 1944, il a ser­vi de camp de tran­sit pour 300 000 Russes et Ukrainiens faits pri­son­niers par l’armée alle­mande. Des mil­liers d’entre eux n’ont pas sur­vé­cu au manque de nour­ri­ture, de soins et aux épi­dé­mies. Les 204 fosses com­munes retrou­vées sur place après-guerre…

Article ori­gi­nal

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *