Éoliennes : le grand vent de la colère

C’est ce qui s’ap­pelle se prendre une sacrée soufflante !

Dans un ouvrage mené comme une charge de cava­le­rie, Pierre Dumont et Denis de Kergorlay, deux hommes répu­tés pour leur modé­ra­tion, res­pec­ti­ve­ment entre­pre­neur et pré­sident du Cercle de l’Union Interalliée, se livrent à un réqui­si­toire acca­blant contre l’un des mirages les plus répan­dus de notre époque : celui des éoliennes.

Avec la rigueur de la logique et des enchaî­ne­ments impla­cables, ils démontrent le coût insen­sé pour la col­lec­ti­vi­té de ces mou­lins à vent d’un nou­veau genre.

Voir la vidéo en ligne

Déni de démocratie

Ces deux ardents défen­seurs de notre patri­moine et de nos pay­sages expliquent com­ment quelques éco­los dog­ma­tiques sont par­ve­nus à impo­ser ces grandes machines dans l’o­pi­nion. Or le prix à payer de cette uto­pie est exor­bi­tant – sur notre culture, notre envi­ron­ne­ment, notre san­té et nos finances publiques.

Les pas­sages sur l’im­pé­ri­tie des pou­voirs publics et sur la cor­rup­tion des élus locaux sont élo­quents. La puis­sance du lob­by éolien fait froid dans le dos…

Article écrit par : Jean-​René Van der Plaetsen – Publié le : 12/​02/​2019
Lien : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/10/26/20002–20181026ARTFIG00001-eoliennes-le-grand-vent-de-la-colere.php
1 réponse

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *